La parole de Dieu


La parole, c’est une communication toujours nouvelle d’un Vivant avec un autre Vivant
Une parole ne peut être dite que par un vivant : des morts ne peuvent pas parler. Ainsi lorsque nous évoquons le terme de « Parole de Dieu », nous affirmons, en tout premier lieu, que Dieu est bien vivant aujourd’hui, et qu’il communique avec des Vivants, les êtres humains. Les Ecritures de la Bible, pour ne pas rester qu’un Livre, deviennent Parole de Dieu lorsqu’elles sont proclamées par une personne vivante pour être accueillies par d’autres vivants. C’est ainsi qu’à la fin de la lecture d’un texte biblique au cours d’une liturgie, en prononçant cette simple petite expression « Parole du Seigneur », nous reconnaissons que ce que nous 
venons de lire est devenu « Parole » par le simple fait de l’avoir proclamé et accueilli. 

Les Ecritures deviennent Parole parce qu’elles s’incarnent dans l’humanité d’aujourd’hui et qu’elles sont prononcées par des êtres vivants d’aujourd’hui au nom de Dieu lui-même. Seul un vivant peut prononcer une Parole. C’est ce qui nous fait dire que le Christianisme n’est pas la religion du Livre, mais la religion de la Parole, la religion d’un Dieu incarné, une parole qui se renouvelle sans cesse et qui s’incarne dans un monde toujours nouveau.


Et si Dieu parle, c’est bien sûr qu’il est vivant, mais aussi c’est qu’il sollicite une réponsede la par d’autres vivants. Il s’agit de la parole d’un ami à un autre ami, d’une  parole qui respecte la liberté mais demande en même temps d’être écoutée, accueillie dans la confiance et la foi. D’où l’importance que chaque croyant, chaque croyante, chaque communauté entrent dans une intimité toujours plus grande avec la Parole de Dieu, par la prière par exemple. Elle doit être accueillie comme une réalité vivante et non pas comme une lettre fixée par écrit à un moment de l’histoire et qui ne serait qu’une simple référence de valeurs.


La parole, à la différence du cri ou du gémissement, est le langage articulé, symbolique et humain, destiné à communiquer la pensée des personnes tout au long de la vie. « Articuler la parole » consiste à former des signes audibles, des syllabes, pour être compris par d’autres. Dieu ne cesse de nous parler de façon sans cesse renouvelée, audible et emprunte de beaucoup de respect, à travers l’histoire toujours nouvelle de son peuple ; et nous les hommes nous essayons d’écouter et d’entendre sa Parole dans l’aujourd’hui de nos vies, à condition de garder un cœur toujours ouvert : ouvert à la vie du monde et ouvert à la Parole de Dieu. Une Parole ne peut pas être figée dans l’Ecriture d’un moment de l’histoire : la Parole de Dieu a toujours quelque chose de nouveau à nous dire, sans cesse elle s’adapte à ce que nous sommes en accompagnant notre liberté et notre créativité.


La Parole de Dieu est accueillie par chacun et chacune personnellement, mais elle est écoutée et entendue en Eglise, en Communauté, en Peuple. C’est parce que nous sommes ensemble que nous pouvons affirmer que telle ou telle parole est pour nous aujourd’hui Parole de Dieu. Tous, nous avons besoin des frères pour discerner que les chemins que nous prenons sont bien ceux de Dieu et non pas ceux de ma seule sensibilité personnelle.


Ecoute la voix du Seigneur, prête l’oreille de ton cœur…. Qui que tu sois, Dieu te parle…


P. Louis Morandeau
---------------------------------------
Retrouvez certaines homélies du dimanche et des commentaires sur des textes bibliques en cliquant ici

ou 
des prières en cliquant ici
ou

prier avec les vivants et les défunts en cliquant ici


sanctuaires marials, en France: lire la suite